samedi 5 novembre 2011

Visite de la distillerie Bruichladdich sur l'Ile d'Islay

Je voudrais vous faire partager l'émotion et le plaisir intense d'avoir été invité à découvrir l'étonnante distillerie de Bruichladdich en Ecosse. Visite extraordinaire pour laquelle je dois tout de suite remercier la sté Dugas ainsi que Bruichladdich, sans qui je n'aurais pu vivre cette journée.
Donald MacKenzie
Après un vol de 2h30 nous nous posons sur Islay la mythique et sommes accueillis par Donald MacKenzie qui sera notre guide pour cette visite. Après un petit trajet en autocar qui nous a permis de passer devant la non moins célèbre distillerie de Bowmore, notre petit groupe arrive à Bruichladdich, accompagné par un joueur de cornemuse, pour nous mettre dans l'ambiance. Ambiance chaleureuse et surtout privilégiée puisque c'est Mark Reynier le "Boss" de la distillerie qui nous reçoit et nous accompagnera tout au long de cette journée placée sous le signe du lancement de Bruichladdich Laddie Ten, tout un symbole puisqu'il a été distillé à partir des premiers fûts de 2001, année de rachat de la distillerie par Murray MacDavid. C'est pourquoi, vous l'imaginez, ce single malt était particulièrement attendu !
Visite de toutes les étapes de fabrication du whisky Bruichladdich qui, rappelons-le, n'utilise que des malts provenant de l'Ecosse, commentée par Mark Reynier...top ! La salle des alambics à colonne, dont l'un est le plus vieux d'Ecosse est particulièrement impressionnante.
salle de distillation

Mark Reynier que j'avais eu la chance de rencontrer à paris lors du Club Expert et qui m'a accordé cette interview...Sa motivation et son dynamisme ont apportés un caractère particulier à cette visite exceptionnelle.
 

Déjeuner à la distillerie qui débute avec une salade avec dégustation de grosses crevettes pêchées sur Islay et un verre de Bruichladdich 10 ans; puis du cerf d'Islay suivi d'un fromage local et d'un dessert typique arrosé de whisky, off course !!
Après-midi consacrée à une dégustation sur fût termine cette visite en apothéose. J'ai particulièrement apprécié de déguster pour la première fois Octomore, le whisky le plus tourbé au monde...un grand moment !
Retour sur Paris dans la soirée avec plein de belles images dans la tête...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part de votre avis !